Gilles Saragoni (photo originelle

Accueil Concepts et objectifs Finalités

Vigie alerte

Retour sur les raisons d’un tel réseau…
 
Un regroupement de compétences et de projets

Ce dispositif vise à promouvoir et animer une démarche citoyenne vis-à-vis de la biodiversité marine. Elle vise le « grand public », et en particulier le plongeur loisir amateur.

 Le réseau d’observateurs subaquatiques dont il est question ici s'inscrit dans la logique des sciences participatives, et s'inspire d’exemples ponctuels de travaux collaboratifs que l’on a pu observer à des échelles locales, ici et là, durant les dernières décennies.

 

 
   Un des premiers attendus de ce projet consiste à référencer les différentes initiatives qui existent actuellement et leur offrir une lisibilité nationale.   
 

 

Cette démarche vise également à promouvoir des méthodologies et protocoles simplifiés d’observation d’une partie de la biodiversité sous-marine en lien avec les gestionnaires d’aires marines protégées et des questions que se posent des scientifiques. Il s’agit de la déclinaison « 20 000 yeux sous… ».

 
Des données d’observations vivantes, utilisables, utilisées et utiles

L'enjeu consiste par ailleurs à développer auprès de ce réseau d’observateurs, l’idée que les données acquises doivent être mises dans un pot commun à un moment donné. En effet, nombre de démarches de politiques internationales liées à l’environnement, reposent sur l’interrogation de bases de données qui, les unes après les autres, synthétisent l’information de base. Or, cette information de base n’est parfois même pas connue. En permettant une remontée des informations d’observations acquises vers des bases de données de référence, c’est toute la chaîne de connaissance qui est consolidée.

 

 

A ce titre, le Système d’Information sur la Nature et les Paysages et son volet mer (SINP-mer) constitue un objectif à part entière comme il est important de restituer les synthèses vers ceux qui ont collecté des données sur le terrain. Cette démarche globale consacrant l’implication du citoyen sur les questions de biodiversité, s’inscrit clairement dans les attendus du Grenelle de la Mer et elle concerne la métropole comme l’outre-mer.

 

 

C’est donc l’ensemble des partenaires impliqués sur ce projet et son animation qui poursuivent le même objectif final : conforter le déploiement d’un réseau d’observateurs sous-marins structuré et reconnu à des fins de connaissances, de gestion et de sensibilisation en mettant en œuvre des outils ad hoc. Plus récemment, dans notre liste de partenaires est devenu un de plus. Le support de notre projet a été décidé par le site Casino now, qui est l'un des guides de jeu les plus populaires en Suisse. Là, vous pouvez trouver des informations sur les meilleurs casinos en ligne qui ont préparé leurs bonus uniques. Les informations seront utiles aux débutants et aux joueurs déjà expérimentés. Nous sommes très heureux de coopérer avec un tel partenaire et attendons avec impatience un long travail ensemble sur notre projet.

 
Mais il est également important de noter que ce type de démarche n’a pas pour vocation à se substituer à la plongée scientifique : on ne peut attendre des observateurs amateurs qu’ils renseignent des protocoles scientifiques lourds car ils n’en ont ni les moyens, ni les compétences et encore moins les prérogatives. Délimiter clairement les attendus, la portée et les limites de cette participation citoyenne à l’observation de la biodiversité marine permet d’éviter les équivoques.
 


Les actus du site